Les sous loyers...Un atout ou un défaut?
L'avis de Jean-Marc Peter directeur général adjoint de la société de gestion Sofidy

L’idéal est que le loyer soit le plus faible possible. Il s’agit de s’assurer que la valeur du loyer est inférieure à celle du marché. Si l’emplacement est bon et que le loyer est faible, il faut acheter tout de suite. La faiblesse du loyer est même souvent utilisée comme un moyen de négociation un peu hypocrite avec le vendeur. Même si ce n’est pas toujours acquis, l’objectif sera ensuite de déplafonner le loyer pour augmenter sa valeur. Acheter une activité obsolète ou en difficulté comme un cyber café, une laverie ou un vidéo club n’est donc pas forcément une mauvaise opération. Vous risquez certes de ne pas toucher de loyer pendant un an, mais vous pourrez la plupart du temps récupérer votre créance sur la vente du fonds de commerce. Même si ce n’est pas le cas, la transformation du bail et la revalorisation du loyer induite pourront couvrir les frais engendrés. Toutefois, cette démarche implique d’avoir les reins solides et un apport. Un banquier refusera de financer un tel investissement s’il n’a pas affaire à un investisseur aguerri, coutumier de ces procédures.
Téléphone : +33 (0) 1 40 35 52 36
Fax : +33 (0) 1 82 62 19 60
Mail : contact@cjmconseil.fr
40 rue Louis Blanc 75010 PARIS
Siège social : 30 rue des vignerons 94300 VINCENNES
Le cabinet
Qui sommes nous
Nos dernières transactions

Services
Gestion locative
Transaction
Proposer
Expertiser votre bien
Proposer un bien

Investissement
Financement
Contact
CJM CONSEIL - SARL au capital de 1.000€,RCS N° 535 407 480, Carte professionnelle n° T 11-061 délivrée par la Préfecture de Police de Créteil - Garantie CEGC, 128 rue de la Boétie - 75008 Paris
© CJM CONSEIL | Tous droits réservés 2011 | Mentions légales